• Mary Waltz

Rénover les vieux cadres…

En cherchant le titre de ce post, j’ai pensé à « Donner un nouveau souffle aux vieux cadres » ou encore « Le pouvoir du cadre », mais je vais éviter la lecture à double sens même si elle me fait sourire. Trêve de plaisanterie, restons ici dans le domaine artistique et parlons de "Rénovation de cadres".


C’est un peu par la force des choses que je suis devenue autodidacte dans ce domaine. Je commandais toujours mes cadres à un couple de professionnels qui habitait près de chez moi. Ils savaient mettre un tableau en valeur, étaient arrangeants et charmants. Un grand malheur a foudroyé cette famille et a mis un terme à leur activité. Ne trouvant pas cet échange avec d’autres encadreurs, il a bien fallu que je les fasse moi-même.

De fil en aiguille, cette obligation s’est transformé en plaisir, puis en passion.


Chaque rénovation de cadre est une nouvelle aventure unique et pleine de surprise. Déjà de par son histoire. Par quel moyen me le suis-je procuré ? Dans quel état est-il ? D’où vient-il ? De quoi est-il fait ? Et enfin, comment le rénover ?

Le mieux pour répondre à cette dernière question est évidemment de le poncer, de le décaper, bref de le mettre à nu pour constater son état et ses réparations.


Cette première opération effectuée, la question de l’esthétique se pose : quelles sont les couleurs et/ou les matières qui correspondent le mieux à l’œuvre ? Car au delà de l’élaboration d’un beau cadre, l’objectif prioritaire à ne pas perdre de vue est bien évidemment de parer au mieux cette même œuvre.


Qu’ils soient plus ou moins faciles à restaurer et/ou à métamorphoser, le plaisir de réaliser ce travail touche à sa fin lorsque je vois la surprise et le ravissement dans les yeux de la personne à qui je rend l’œuvre encadrée.


D'autres photos sont visibles sur ma page "Encadrement", danscatégorie "Curiosités"

Bonne journée à toutes et à tous