• Mary Waltz

Le Transi de la Veuve Noire


Je voudrais revenir sur « Le Transi de la Veuve Noire » qui est ma dernière réalisation.

Ce transi de Catherine de Médicis, dite la « Veuve Noire » m’a vraiment interpellé, le peindre impliquait une connaissance du personnage et de son époque.


Orpheline peu de temps après sa naissance, négociée aux plus riches dès son plus jeune âge, mariée à 14 ans au roi de France, étrangère sujette d’une tenace «légende noire» la décrivant comme cruelle et machiavélique, à une heure où la Chasse aux Sorcières bat son plein et le statut des femmes se désagrège de lois en lois.

Moi, j’y ai vu une femme qui s’est battu pour ne pas perdre sa place, pour protéger sa famille et unifier un pays déchiré par deux religions.

Je fais court. Elle est morte à 70 ans !

Une force de la nature !?


Elle a commandé une effigie, elle a eu ce transi qu’elle a épargné d’ailleurs.


Bref, son histoire m’a touchée d’où ce tableau. Décomposée, décharnée, morbide et en même temps une certaine douceur amère qui s’en dégage, à l’image de la complexité de ce personnage.


Le graphisme que j’ai peins derrière est le talisman fait par Nostradamus, chargé de symboles de protection, elle l’aurait gardé jusqu’à sa mort.