La peinture vient de l'endroit où les mots ne peuvent plus s'exprimer.
Gao Xingjian

La première fois que j’ai exploré le dessin, j’avais 14 ans. J’ai commencé par reproduire le portrait de ma grand-mère avec tous les moyens que j’avais sous la main : feutres, crayons de papier, crayons de couleurs, gouaches… De là, ma passion pour la peinture est née.

 

Le besoin d’en savoir plus m’a amené aux cours du soir à l’École d’Art de Belfort, puis vers mes études à l’École des Beaux-Arts de Besançon. Les cours de dessin d’anatomie, de dessin d’observation, de sculpture, de peinture, de gravure, de communication graphique ont élargi mon champ de vision en tant que créatrice mais aussi en tant que spectatrice : le pouvoir de l’image m’apparaît alors comme multiple.

 

Après l’obtention de mon Diplôme National d’Arts Plastiques, j’ai travaillé dans différents domaines liés à l’art pictural : la peinture, les expositions, l’infographie, l’édition, l’enseignement pour le partage, les résidences…

 

Au final, je suis d’accord avec l’idée que le talent n’existe pas mais qu’il est le fruit d’un travail régulier ouvrant les portes vers la connaissance des techniques et des outils, mais aussi vers un regard sur soi et sur le monde qui nous entoure.

L’élaboration d’un tableau, d’un visuel devient alors une passion sans fin !

SignatureM.jpg
Mary1.jpg